ampereAmpère André-Marie

Ampère André-Marie 1775-1836 né à Poleymieux (Rhône), physicien français, membre de l’institut. il découvrit l’action des courants sur les aimants et les courants entre eux, créant ainsi l’électrodynamique. Faraday a envoyé à Ampère, un exemplaire de son appareil, il le perfectionnera en 1822, en imaginant une roue dentée dont les dents seules plongent dans le mercure et qui tourne dans le champ d’un aimant lorsque le courant passe dans ces dents. Il déduit de ce phénomène un ensemble de principes qui définis qualitativement et quantitativement le champ magnétique créé par un courant :

  • les actions d’un courant sont inversées quand on inverse son sens ;
  • il y a une inégalité des actions exercées sur un conducteur mobile par deux conducteurs fixes situés à égale distance du premier et dont l’un est rectiligne et l’autre plié et enroulé d’une manière arbitraire ;
  • l’action d’un ou de plusieurs circuits fermés sur un élément infiniment petit d’un courant électrique est perpendiculaire à cet élément ;
  • aux intensités constantes, les interactions de deux éléments de courant ne changent pas quand leurs dimensions linéaires changent et quand leurs distances sont modifiées dans un même rapport.

 

amperemetre