faraday-michaelFaraday Michael

Michael Faraday (1791-1867) découvrit vers 1830 les courants d’induction qui prennent naissance dans des conducteurs placés dans un champ magnétique variable, ou qui se déplacent dans un champ magnétique. Les applications de cette découverte constitueront toute l’industrie électrique (génératrices de courant continu et alternatif, éclairage, moteurs, transports d’énergie à longue distance, transformateurs). Faraday crée les mots « électrolyse », « cathode », « anode », « ion ». Il affirme que les atomes de la matière sont dotés de puissance électrique ou associés à ces puissances auxquelles ils doivent leurs qualités les plus marquantes, notamment leurs affinités mutuelles :  « Les atomes des corps qui sont équivalents entre eux ont des qualités égales d’électricité qui leur sont naturellement associées. » On trouve dans ces remarques la base même des théories atomiques de l’électricité et de la matière. Faraday ouvrait la voie à une théorie de la propagation de proche en proche des actions électromagnétiques.