Franklin Benjamin

franklin-benjaminFranklin, Benjamin (1706-1790), savant et homme politique américain, qui joua un rôle déterminant dans la naissance des États-Unis. Né à Boston, il était le dixième fils et le quinzième enfant d’une famille modeste. Ouvrier imprimeur, il fit son instruction après le travail à l’atelier.
Autodidacte, influencé par Joseph Addison et son journal le Spectator, il se mit à écrire dans le New England Courant, journal lancé par son frère James Franklin en 1721. Ses articles ayant attiré l’attention du gouverneur de Pennsylvanie, il fut envoyé à Londres où il écrivit De la liberté et de la nécessité du plaisir et de la peine en 1724. Revenu en Amérique, Franklin racheta la Gazette de Pennsylvanie en 1729, fonda une imprimerie à Philadelphie en 1730 et se mit à publier, sous le pseudonyme de Richard Saunders, l’Almanach du pauvre Richard, pour répandre l’instruction dans le peuple (1732). Affilié à une loge maçonnique, Franklin multiplia les initiatives humanistes, fondant une société de discussion libre, la « Junte », créant la première bibliothèque publique des colonies et la Société philosophique américaine (1743). Curieux de toutes choses, il se passionna également pour la science. En 1744, il inventa la « cheminée à la Franklin », un calorifère. Étudiant les phénomènes électriques, il découvrit le rôle des isolants et démontra que la foudre était de l’électricité, à l’aide d’un cerf-volant, en 1752. Franklin fut également l’inventeur du paratonnerre.
Diplomate habile, Franklin sut obtenir, au-delà d’un capital de sympathie, les moyens matériels dont son pays avait besoin pour exister. Humaniste actif, il donna à son action politique une orientation sociale qui se traduisit par des réalisations de valeur. Scientifique inventif, il apporta également à l’humanité plusieurs découvertes utiles.