F2QH :
COURS DE TÉLÉGRAPHIE MORSE

LE TRAFIC RADIOAMATEUR

CODE Q DES AMATEURS

Le CODE Q a été officialisé lors de la Convention de Londres en 1912 pour aider les opérateurs du monde entier, afin de simplifier les échanges d’informations courantes. Les radioamateurs l’on adapté et largement modifié, les termes utilisés dans le trafic commercial ou militaire n’étant pas utiles pour les échanges amateurs. Pour mémoire, il existe aussi le code Z, utilisé uniquement par les militaires. Le tableau suivant reprend l’essentiel du Code Q amateur qui permet à l’aide de codes de trois lettres commençant par Q d’échanger des inforamations essentielles en trafic international.
Les codes ont un sens interrogatif ou affirmatif selon qu’ils sont suivis ou non d’un point d’interrogation.

 
QUESTION ?
REPONSE OU AFFIRMATION
QRA
Quel est le nom de votre station ?
Le nom de ma station est …
QRB
A quelle distance approximative vous trouvez vous de ma station ?
La distance approximative de ma station est …
QRG
Voulez vous m’indiquer ma fréquence exacte (ou la fréquence exacte de…) ?
Votre fréquence est (ou la fréquence exacte de…) est …kHz (ou MHz)
QRH
Ma fréquence varie t’elle ?
Votre fréquence varie
QRI
Quelle est la tonalité de mon émission ?
La tonalité de votre émission est: 1=mauvaise 2=variable 3=bonne
QRK
Quelle est l’intelligibilité de mes signaux?
L’intelligibilité de vos signaux est: 1=mauvaise 2=médiocre 3=assez bonne 4=bonne 5=excellente
QRB
A quell distance approximative vous trouvez vous de ma station ?
La distance approximative de ma station est …
QRL
Etes vous occupé ?
Je suis occupé (ou je suis occupé avec …)    Prière de ne pas brouiller
QRM
Etes vous brouillé ?
Je suis brouillé  |  Je ne suis nullement brouillé-faiblement-modérément-fortement-très fortement
QRN
Etes vous troublé par des parasites ?
Je suis troublé par des parasites   Je ne suis nullement troublé par des parasites-faiblement-modérément-fortement-très fortement
QRO
Dois je augmenter la puissance d’émission ?
Augmentez la puissance d’émission
QRP
Dois je diminuer la puissance d’émission ?
Diminuez la puissance d’émission
QRQ
Dois je Transmettre plus vite ?
Transmettez plus vite (… mots par minute)
QRS
Dois je transmettre plus lentement ?
Transmettez plus lentement (…mots par minute)
QRT
Dois je cesser la transmission ?
Cessez la transmission
QRU
Avez vous quelque chose pour moi ?
Je n’ai rien pour vous
QRV
Etes vous prêt ?
Je suis prêt
QRX
A quel moment me rappellerez vous ?
Je vous rappellerai à … heures [sur … Khz (ou Mhz)]
QRZ
Par qui suis-je appelé ?
Vous êtes appelé par … [sur … Khz (ou MHz)]
QSA
Quelle est la force de mes signaux ?
La force de vos signaux (ou des signaux de …) est: 1=à peine perceptible 2=faible 3=assez bonne 4=bonne- 5=très bonne
QSB
La force de mes signaux varie t’elle ?
La force de vos signaux varie
QSD
Ma manipulation est-elle défectueuse ?
Votre manipulation est défectueuse
QSK
Pouvez vous m’entendre entre vos signaux ? Dans l’affirmative, puis je vous interrompre dans votre transmission ?
Je peux vous m’entendre entre mes signaux ; vous pouvez interrompre ma transmission
QSL
Pouvez vous me donner accusé de réception ?
Je vous donne accusé de réception
QSO
Pouvez vous communiquer avec … directement (ou par relais) ?
Je peux communiquer avec … directement (ou par l’intermédiaire de…)
QSP
Voulez vous retransmettre à … gratuitement ?
Je peux retransmettre à … gratuitement
QSU
Dois je transmettre ou répondre sur la fréquence actuelle [ou sur … kHz (ou MHz)] ?
Transmettez ou répondez sur la fréquence actuelle [ou sur … kHz (ou MHz)] (en émission de la classe…)
QSV
Dois je transmettre une série de V sur cette fréquence [ou sur … kHz (ou MHz)] ?
Transmettez une série de V sur cette fréquence [ou sur … kHz (ou MHz)]
QSY
Dois je passer à la transmission sur une autre fréquence ?
Passer à la transmission sur une autre fréquence [ou sur … kHz (ou MHz)]
QTH
Quelle est votre position en latitude et longitude (ou d’après toute autre indication) ?
Ma position est … latitude et … longitude (ou d’après toute autre indication)
QTR
Quelle est l’heure exacte ?
L’heure exacte est …

Vous constaterez des différences entre ce tableau et les codes échangés en réel par les amateurs.
C’est surprenant, mais c’est comme çà!
Par exemple, le code QRI concerne la tonalité des signaux qui selon le code officiel doit être notée sur 3 (mauvaise-variable-bonne). En pratique, le QRI correpond au T du code RST qui se note sur 9, auquel on peut même ajouter un x dans le cas d’une note de qualité « cristal » par exemple T9x.
Quant au QSA qui signifie officiellement la force des signaux que l’on devrait noter de 1 à 5, on l’assimile plutôt au « S » du code RST, que l’on note de 1 à 9, auquel on ajoute même le signal + un certain nombre de dB curieusement en téléphonie et jamais en télégraphie! Il serait mal aisé de noter le QSA sur 5 alors que les S-mètres de nos récepteurs sont étalonnés sur une échelle de 9 points « S » !
Le QRK qui concerne la lisibilité (ou intelligibilité) correspont au R du code RST (en anglais readability) et se note tojours sur 5..
Oui mais la majorité des amateurs inversent le QRK et le QSA. Vous entendez souvent sur les ondes: « je vous reçois QSA5 et QRK de 9 » (voire 9+30dB). Ces appellations sont fausses par rapport aux dispositions officielles de l’UIT, mais cela serait sans doute lié au fait que le QSA et le QRK ont été inversés lors d’un convention en 1938 et que les amateurs ont maintenu leur signification d’origine de 1912.
Par expérience, je n’ai jamais entendu les codes QSA et QRK dans les contacts en télégraphie, seul le code RST étant utilisé.
Il existe bien d’autres codes Q, mais ils sont très peu pratiqués.
Par contre, les amateurs utilisent des abréviations, souvent dérivées de l’anglais, mais aussi de leur langue maternelle. Ces abréviations figurent au menu « Abréviations ».

Source ICI